Aminata, jeune femme de 26 ans, célibataire et sans enfants.

19 octobre 2017

Hello toi !

Il y a un phénomène que j’ai remarqué depuis un certain temps. A chaque fois que je rencontre une nouvelle personne, j’ai le droit aux mêmes questions:

  • Comment tu t’appelles? (Logique!)
  • Quel âge tu as? (Bon, pourquoi pas?)
  • Qu’est-ce que tu fais comme travail? (Comme si ton travail te définissait à ce point!)
  • Tu es en couple? Tu as des enfants? (LES FAMEUSES QUESTIONS)

Je vais te demander de garder ton attention sur le point:

Tu es en couple? Tu as des enfants?

Combien de fois j’ai répondu « non » à cette question? Tu sais ce « non » honteux que tu prononces tout doucement pour ne pas qu’on t’entende. Pas honteux parce que ce n’est pas bien d’être sans enfants ou d’être célibataire (chacun fait ses choix après tout) mais plutôt ce « non » honteux que tu ressens parce que les AUTRES te font comprendre que ce n’est pas normal! Surtout pour une jeune femme de 26 ans hein! ( Sans ajouter à cela que je suis d’origine africaine et chez nous… C’est plus qu’une catastrophe)

images

Combien de fois j’ai entendu ce fameux « Ahhhhh » déçu de mon interlocuteur (et là je parle autant des hommes que des femmes)?

Si tu fais partie de ces personnes qui subissent cet interrogatoire et toutes les remarques qui vont avec, je compatis parce que je vis la même chose et je vais t’en parler par la suite. Continue à être celle que tu es. Vis pour toi, non pour EUX (la famille fait aussi partie des « EUX »).

Si tu fais partie de ces personnes qui projettent ta déception quant au célibat, si tu fais partie de ces personnes qui se permettent de juger (sans forcément le vouloir, je veux bien le croire), s’il te plait, prends en compte ce que je vais te dire…

Saches que toute personne qui te répond « non, je suis célibataire » a son histoire comme celle qui répond « oui » d’ailleurs. Saches qu’en montrant ta déception et/ou ton étonnement (non fondés soit dit en passant), tu peux conduire la personne en face de toi à se replonger dans des histoires douloureuses, tu peux pousser cette personne à se sentir d’avantage mal dans sa peau! Et oui, je sais, tu n’y pensais pas! Pour toi c’est peut-être innocent, mais pour nous qui le vivons chaque jour, ça ne l’est pas.

Comment je le sais? Parce que je suis dans cette situation… Cela fait maintenant deux ans (voire un peu plus) que je suis célibataire! OUI, J’OSE LE DIRE (OH MON DIEU)! On peut en rire mais aujourd’hui, peu de personnes osent le dire…

De part mon travail et mes loisirs, je rencontre de plus en plus de personnes. Et à chaque fois, c’es la même rengaine. « Oh, sérieusement? Tu es célibataire? Mais qu’est ce que tu attends? Mais comment ça se fait? Tu sais, tu vas vieillir de plus en plus ? » Comme si je ne savais pas que plus les années passent, plus on prend de l’âge ahah.

OUI, je sais que j’ai 26 ans! OUI, je sais que je suis célibataire! Mais ce que je sais également c’est que je suis passée par une histoire plus que difficile! Ce que je sais, c’est que certains hommes que j’ai rencontré m’ont menti, trahi… En bref, ce que je sais, c’est que j’ai été bléssée et qu’il m’ait actuellement difficile de faire confiance à nouveau. Et à chaque fois que je vois une personne être déçue de ma réponse, je n’ai qu’une envie, c’est de lui dire « Mais tu crois quoi? Que je cherche à être seule toute ma vie? Tu crois que ça m’a fait plaisir de me faire larguer par téléphone? »

840538790

Et oui, puisqu’on est dans la confidence, je vais te parler rapidement de ma dernière histoire (si je devais lui donner un titre ce serait « Ma version de la rupture 2.0. » mais ça fera l’objet d’un prochain article).

Je ne sais pas trop par quoi commencer.

Bibouile et moi ça n’a jamais été simple. Alors que les autres couples sont au paradis à leurs débuts et bien nous c’etait le contraire. Au début c’etait difficile puis ça allait de mieux en mieux (et encore…).  Bibouille et moi, ça a été  beaucoup de moments de tendresse, beaucoup de douceur, beaucoup de délires ,un soutien certain mais ça a aussi été beaucoup d’incompréhensions, beaucoup de décalages.

rollercoaster1

Comme tout couple, on a eu des hauts et des bas, mais chez nous c’était plutôt les montagnes russes (en mode Europa Park ahah). J’ai eu beaucoup de signes. Je savais que je devais dire STOP. Je le sentais et je sais que toi aussi tu as cette capacité. On sait quand on doit arrêter une relation mais on ne le fait pas.  En tout cas, moi je ne l’ai pas fait! Pourquoi? Parce que je ne voulais pas être seule, parce qu’on m’a toujours dit qu’être célibataire n’était pas bien. En réalité, malgré les signes, je n’ai pas dit STOP  à cause d’EUX. Je n’ai pas dit STOP parce que quand on me posait cette fameuse question je pouvais dire « OUI, je suis en couple ». J’en étais fière, c’est tout. J’appartenais enfin à quelqu’un. Je ne pouvais pas dire STOP parce que je ne savais pas si j’avais assez de courage pour affronter les déceptions de ma famille et du reste du monde. C’est triste hein? J’ai dû endurer des choses juste pour être dans la norme. J’ai fait face à la trahison, à la déception, au manque de respect et bien plus encore…Juste pour ne pas être seule.

Alors toi qui te permets de juger un(e) personne célibataire: réfléchis avant de ne dire quoi que ce soit. A chaque réaction de ce genre, tu renforces ces standards qui poussent les célibataire à éprouver une honte qui n’est absolument pas justifier. N’oublie pas que chaque personne affronte ses propres démons. Ne la blesse pas d’avantage juste pour satisfaire ta curiosité. Il est temps d’arrêter de définir une personne selon son statut marital.  nous ne sommes pas la personne avec qui nous sommes. Nous sommes nous et personne d’autres.

2017-06-24 21_29_49-Paramètres

J’ai 26 ans, je suis célibataire, je n’ai pas d’enfants. Est-ce un choix? Pas vraiment. Est-ce que je souhaite fonder une famille? Bien entendu ! Mais après mon histoire avec Bibouille, j’ai compris une chose:

Avant de me mettre avec qui que ce soit, je veux me convenir avant tout.  Je veux être heureuse pour moi. Je ne veux pas vivre pour quelqu’un mais pour moi-même. Je veux savoir ce que j’aime, ce que je recherche chez quelqu’un et savoir , à tout prix, ce que j’attends de ma prochaine relation. Après tout, ce ne sont pas les gens qui vivent mon histoire mais moi et uniquement moi.


A toi qui es célibataire, ne te mets pas en couple pour seulement être en couple.

Ne te mets pas en couple pour faire plaisir aux autres.

Ne te mets pas en couple pour ne pas être seule.

Prends confiance en toi.

Redeviens la personne que tu es sans aucune influence.

Trouve ce qui te passionne, et mets toi à fond dedans (c’est ce que j’ai fait avec ce blog).

Liste les qualités que tu attends chez ton futur partenaire, regarde si toi-même tu y réponds et pose toi les bonnes questions =)

Et après çà? Vis ta vie! Et tu verras, quand tu te suffiras à toi-même, tu vivras mieux les remarques et surtout, tu attireras la bonne personne!


RDV au prochain épisode pour savoir ce que Bibouille et moi avons vécu…

En attendant, n’hésite pas à me donner ton avis en commentaire! Que penses-tu de ces fameuses questions? Est-ce que toi aussi tu y as le droit? Qu’est-ce que tu ressens? Comment tu le vis?

EYGL

138 Total Views 8 Views Today

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Souslaplui 22 octobre 2017 at 1 h 08 min
    Merci d’en avoir parlé
    • Reply Enjoyyourgirlylife 23 octobre 2017 at 15 h 36 min

      Mais je t’en prie ma Belle <3

    Leave a Reply

    Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.